Le Soleil

Le Soleil personnage de l’arcane présente un visage humain.  Seize rayons répandent leurs bienfaits sur deux personnages, libres (contrairement aux diablotins de l’arcane XV et de face, contrairement aux néophyte de l’arcane V) Ces jumeaux qui montrent leur visage et leurs mains personnifient la dualité primitive maîtrisée.  Derrière nos personnages un mur jaune et rouge marque les limites que l’homme doit savoir accepter et comprendre.  Nos jumeaux, vêtu  d’un pagne, semblent s’amuser simplement.  Celui de droite ouvre ses bras vers l’autre, celui de gauche pose sa main droite sur l’épaule gauche de l’autre.  Nous revisitons l’arcane VI et l’importance du choix.  En XVIIII , le problème posé est réglé.  Nous ne reviendrons pas ici sur la symbolique du Soleil.  Nous dirons simplement qu’il contient toute l’énergie et qu’il dispense son énergie.  Le Bateleur à choisi le bon chemin et a trouvé  bonheur  et liberté.  Il à su comprendre le sens des signes et symboles posés devant lui, sur la Table.  Il pouvait s’agir uniquement d’un amusement ou d’un divertissement.

 

La Table se retrouve dans le mur jaune, et rouge, vide de tout objet.  Le Soleil est un aboutissement mais pas encore le couronnement.  Le Soleil consume le mal.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Banniere oeka

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site